Le standard provisoire

Publié le par SAVERINO FERNAND

Les standards provisoires sont des documents permettant aux personnes postées de réaliser des inspections rapides sur l’état des équipements. Ceux-ci doivent être réalisés avec la collaboration des personnes de la maintenance et de la production.

L’objectif des standards provisoires

Mettre en place et définir des tournées d’inspections permettant de prévenir les dégradations des engins, en facilitant l’inspection visuelle. Permettre aux personnels de s’approprier l’outil et d’améliorer ses compétences. Permet d’éviter toutes détériorations de  la performance des résultats.

Procédure

Nettoyage des équipements par les personnes impliquées aux postes, détection des anomalies et remise à l’état standard.

 Il existe plusieurs thèmes de standards provisoires :

Ø           L’état de propreté / inspection de l’équipement

Ø           Lubrification (manomètre, fuite d’huile,…)

Ø           Les boulonneries sensibles

Ø           Les sources de salissures

Sur chaque standard provisoire, il doit être mentionné les informations suivantes :

Ø            Préciser pour chaque action le N° (1) et le nom de l’élément (2) à inspecter.

Ø            Définir (3) de manière clair et précisant l’état « normal » et « l’anormal » de l’équipement (plage de fonctionne d’un manomètre, pas de fuite d’huile, boulonneries desserrés, …).

Ø            Définir la méthode (4)

Ø            Définir l’outillage à utiliser (5)  (chiffons, pinceau, clé,…)

Ø            Pour chaque opération, préciser la durée (6).

Ø            Préciser la fréquence (7) d’inspection (1x par pause, par jour, semaine ou par mois)

Ø            Indiquer (8) qui fait quoi (opérateur et quel service en cas d’anomalie).

Ø            Définir les conditions (9) de sécurité à appliquer (consignation de l’équipement, brochage, gants, lunettes,…)

sp.jpg

 

  

 

 

 

 

 

 

Essayez toujours d’améliorer le standard provisoire pour faciliter la tâche de l’opérateur, comme son nom l’indique, il est provisoire.  Il ne doit pas prendre plus de 5 minutes pour réaliser l’ensemble d’une inspection.

Ce qu’il faut retenir :

Au départ, ne réalisé pas des standards provisoires sur tous les équipements de la ligne de production, vous allez être dépassé par les événements et surtout  le personnel va être découragé.

Au départ, cibler uniquement les équipements critiques de la ligne de production, ceux qui procurent le plus de pannes, arrêts ou ralentissements.

Et vous appliquez-vous les standards provisoires ?

Faites-nous part de votre expérience

Saverino Fernand

 

 

Publié dans Outils

Commenter cet article

Albert 10/02/2011 20:19


Salut Fabian,
Je reconnais ma société à travers votre commentaire, j'imagine que nous avons tous le même problème. On démarre sur des bonnes bases, mais cela s'estompe très rapidement.
Si quelqu'un à une solution, je suis preneur.

Albert


SAVERINO FERNAND 12/02/2011 22:11



Bonjour Albert et Fabian,


L'inspection du standard provisoire ne doit pas être considéré par l'opérateur comme une corvée. Si c'est le cas, il faut remettre en question son contenu et son efficacité. L'opérateur ne
demande pas mieux d'être tranquille dans son travail. Il faut rappeler que l'objectif de l'inspection, c'est de vérifier s'il y a des anomalies dans l'engin concerné. Il y a comme partout
des récalcitrants qui ne désirent pas changer leurs habitudes de travail. Il faut bien sûr instaurer de la rigueur et placer un contrôle journalier de l'application de ses standards provisoires.


Fernand



Fabian 09/02/2011 18:54


Bonjour,
Voilà 3 ans que nous avons instauré les standards provisoires, ceux-ci ont étés réalisé pendant 2 mois et maintenant on en parle même plus. C'est dommage, cela nous permettaient de détecter les
anomalies et d'intervenir. Notre niveau de fiabilité s'en fait ressentir.
Avez-vous un conseil à me donner pour leurs donnés envies de les réaliser ?
Fabian