Le final check

Publié le par SAVERINO FERNAND

Le final check est outil souvent utilisé en production et permet une vérification finale du produit pour vérifier s’il est conforme avant de partir chez le client.

Le final check est réalisé à l’aide d’une check-list intégrant plusieurs points de contrôles, celui-ci est souvent associé à un catalogue de défauthèque pour permettre aux personnels de faire rapidement un contrôle visuel. La défauthèque aide le personnel à mémoriser les défauts, identifier rapidement un défaut, orienter le produit soit pour une réparation, le mettre en suspend en attente d’une dérogation, rebut, ou de valider le produit pour le client. Elle est constituée de photos pour permettre de comparer, les bons produits et ceux présentant des défauts.

L’inconvénient du système est la découverte du défaut au dernier échelon et plus le défaut est découvert tard dans le processus et plus il coûte cher à l’entreprise. Malgré cet inconvénient, réaliser un contrôle final est un passage indispensable à toute entreprise.

Objectifs 

§         Envoyer un produit conforme au client

§         Détecter toutes anomalies

§         Améliorer les connaissances du personnel

§         Uniformiser une méthode de travail

Où le réaliser ?

Le final check est réalisé en fin de chaîne de production au plus près de l’expédition.  

Ce qu’il faut retenir :

 

Une défauthèque ne doit pas être figée, elle doit permettre d’ajouté à son panel tout nouveau défaut qui permettra d’améliorer l’efficacité du final check. Certaines entreprises ajoutent  au panel, la conséquence du défaut pour le client.

 

Et vous utilisez-vous le final check et est-il bien appliquez ?

 

A+

Fernand

www.qualites.eu

 

 

 

Publié dans Outils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article