Comment mesurer la non qualité ?

Publié le par Fernand

La non qualité représente approximativement ± 20 % du chiffre d’affaire d’une entreprise et cela dans tous secteurs confondu, manufacturier ou celui des services.

 

Le gisement de gain est immense et souvent sous-estimé. Les responsables de la gestion qualité  devraient s’en servir pour justifier une demande d’investissement pour améliorer la formation du personnel ou augmenter la fiabilisation de certains outils.

 

Pour vous permettre de la diminuer et de l’analyser, il faut commencer par l’identifier et la quantifier.

 

Pour débuter, il faut la scinder en plusieurs catégories ;

 

-         Produit non conforme (rebuts)

-         Produit à réparer

-         Par type de défauts (cause)

-         Par machine

 

Le top serait également d’identifier et quantifier ces dysfonctionnements par équipe de production.

 

 Il est important de procéder avec méthode afin de donner des priorités à vos actions et d’optimiser un maximum de profit ;

 

Méthode :

 

-         Avec l’aide de la gestion qualité, il faut former un groupe de travail.

-         Relever des données de la non qualité par catégorie

-         Réaliser un Pareto (toutes catégories de non qualité confondue)

-         Réaliser le même Pareto par équipe de production

-         Réaliser un Pareto par machine

-         Réaliser une analyse avec l’outil « Les 5 pourquoi » sur chaque cause de la non qualité (commencer par les 20% des causes du pareto, cela vous permettra d’éliminer 80 % de vos problèmes)

-         Verrouiller vos actions

-         Fixez-vous un objectif S.M.A.R.T

 

N'oubliez jamais une chose: Ce qui n’est pas mesuré ne progresse pas.

 

Et vous mesurez-vous la non qualité dans votre entreprise ?

 

Site internet non-qualite.com

 

 Saverino Fernand

 

 

Publié dans Méthodes

Commenter cet article